Martin Veyron illustre Tolstoï

Publié le par Alexandre Anizy

A cause du grand Léon Tolstoï, nous sommes revenus dans une BD de Martin Veyron, Ce qu'il faut de terre à l'homme (Dargaud, janvier 2016, 19,99 €, en livrel à 9,99 €), très longtemps après L'amour propre (1983) ou Cru bourgeois (1998). En quelques dizaines de planches, il y aborde notamment le fondement du capitalisme : une frénésie inextinguible.

Son nouvel opus est simplement remarquable.

Alexandre Anizy