L'albatros selon Anise Koltz et Anizy

Publié le par Alexandre Anizy

Anise Koltz  

 

Je suis un messager

sans message

un chanteur ambulant

sans chanson

 

Je traîne ma nostalgie

de ville en ville

j'ai oublié

la nouvelle que j'apporte

 

Je ne sais pas chanter

je suis un messager

sans message

comme le vent

 

                        (dans Somnambule du jour, Gallimard poésie)

 

 

 

Alexandre Anizy

 

Je suis un ouvrier sans travail

L'auguste chômeur de vos matins givrés

Un chanteur qui décade

Un railleur qui déraille

Ô folle intelligence

Un polémiste sans talent

Le dernier des arrivistes

Un homme sans dieu sans maître

Sans passion

Un dada qui déraisonne

Un jongleur de mots

Qui fait ses pitreries

Un misogyne sans aucun doute

Un poète réaliste

Qui crache sur tout

En bref

Un type sans illusion

Telle est ma définition

 

                        (dans Lumières froides, éditions ACT, 2016)