La renommée du poète Louis ARAGON I

Publié le par Alexandre Anizy

L’œuvre poétique complète de Louis ARAGON vient de sortir dans la collection « pléiade » : le travail des spécialistes en charge de cette édition est encore une fois remarquable.

 
En le lisant, aujourd’hui, on trouve des perles d’une naïveté, d’un asservissement, d’un aveuglement, par rapport à l’URSS.

La crédulité touche même les hommes cultivés.

Le poème « front rouge » est assez représentatif de cette époque tourmentée, les années 30.

« Prélude au temps des cerises » avec son éloge du Guépéou vous révoltera … par tant de bêtises.

 

Mais écartons cela (oublier serait funeste).

Et lisons les recueils « le crève-cœur », « les yeux d’Elsa », « la diane française ».

A nos yeux, c’est la période faste du poète ARAGON : ce qu’il dit, ce qu’il vit, ce qu’il espère, est une symbiose des humeurs profondes, viscérales, de la patrie.

 

Alexandre Anizy

 

Publié dans Notes culturelles