Soutenir le gréviste de la faim José BOVé

Publié le par Alexandre Anizy

José BOVé reprend un mode d’action, la grève de la faim, qu’il a déjà pratiqué en 1973 et en 1989. Cette fois-ci, il s’agit de rappeler au gouvernement sa promesse : application de la clause de sauvegarde européenne sur le maïs OGM « Mon 810 » (le seul cultivé et commercialisé en France).

 
Cette promesse a été dite par le ministre Jean-Louis BORLOO devant les députés le 31 octobre 2007, et réitérée par Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (Secrétaire d’Etat à l’Ecologie) lors d’une réunion le 9 novembre.

 
Or le 5 décembre est sorti un simple arrêté de suspension du « Mon 810 » valable jusqu’au 9 février 2008. Les fonctionnaires du Ministère de l’Agriculture ont le sens de l’humour : faut-il rappeler ici que personne ne sème du maïs durant cette période ?

 
Bien qu’il y ait un projet de loi plus ambitieux sur les OGM qui va entrer en discussion au Parlement, en bons tacticiens José BOVé et ses camarades se focalisent sur la clause de sauvegarde.

 
Nous soutenons cette action.

 
Vous pouvez participer au mouvement simplement en vous connectant tous les jours sur le blog des jeûneurs pour les encourager : 

http://ogmleblogdesgrevistesdelafaim.blogs.nouvelobs.com

 

Alexandre Anizy

Publié dans Notes politiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :