Philip LE ROY n'a pas dit son dernier mot

Publié le par Alexandre Anizy

Philip LE ROY est né à Toulouse en 1962 : il a été scénariste dans la publicité et le cinéma. C’est un auteur ambitieux (ou son éditeur ?) car il vise le marché américain, ce que nous déduisons de l’orthographe de son prénom.

 
En tout cas, « le dernier testament » (point n°1477, mai 2006, 615 pages) est un bon boulot: une intrigue foisonnante avec rebondissements permanents.
Un héros empreint de culture japonaise (zen, arts martiaux) bosse pour le FBI dans une lutte contre la secte la plus puissante (le Vatican).

 
Pour l’été, à la plage ou dans un hamac, ou bien l’hiver, près de la cheminée où un feu crépite.

 
Alexandre Anizy

Publié dans Notes culturelles