Les invectives de Rama YADE la conteuse

Publié le par Alexandre Anizy

Dans notre note du 25 juin 2007, nous avons dit notre perplexité devant la biographie au ton misérabiliste de Rama YADE.
C’est une belle histoire …

 
Ah ! Il fallait voir dimanche soir au journal télévisé de France 2 la tête de Rama YADE figée face à la caméra, quasiment sans un regard pour sa voisine néerlandaise Ayaan Hirsi Ali, cherchant la bonne expression faciale pour mettre en valeur son minois, sans dénaturer le propos grave de la femme pourchassée.

 
Devenue Secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme, nous constatons que Rama YADE ne peut exister sur la scène politique qu’en profitant de cas d’expulsion en Seine - St Denis (93) pour vitupérer contre la gauche municipale qui ne ferait rien pour « ses » pauvres immigrés, qu’en soignant sa garde-robe pour rivaliser avec le ministre Rachida DATI dans les magazines pipole, qu’en dénonçant les « charognards » qui s’acharne sur le pauvre Président ubiquiste SARKOZY DE NAGY BOCSA, qu’en soutenant le combat de Ayaan Hirsi Ali qui recherche une nouvelle protection d’Etat.  
On le voit bien : rien que des causes de grand intérêt.

 
Dans une France où les gouvernants se pipolisent, il n’est pas surprenant que l’invective devienne le mode de communication politique des courtisan(e) s.

 

Alexandre Anizy

Publié dans Notes générales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :