Propagande sur une baisse dépassée du chômage

Publié le par Alexandre Anizy

Dans notre note du 5 mars 2008 « l’incompétent ministre Christine LAGARDE persiste dans la dénégation », nous vous informions que le chômage repartait à la hausse en vous donnant le chiffre officiel des demandeurs d’emploi à la fin janvier 2008 : 1910,5 (en milliers ; données cvs).

Chiffre communiqué par le Ministère de l’Economie le 28 février 2008.
(Dans le Figaro du 29 février)

Or, depuis jeudi, nous assistons à un bombardement médiatique sur une baisse du chômage … en 2007.
C’est un exemple de propagande à 2 jours des élections municipales.

 
Jeudi 6 mars : Journal Télévisé de Mr David PUJADAS de France 2

Après un « sujet » d’environ 3 à 4 minutes sur les manifestations des retraités, la « baisse du chômage » vient opportunément contrebalancer l’effet déplorable de ces vieux dont la retraite est aussi mince que la taille de « Cuisse de mouche » (chanson de Pierre PERRET …  il y a déjà 40 ans environ).

Sur la chaîne de Patrick de CAROLIS, un ami de Bernadette CHODRON DE COURCEL épouse CHIRAC, on est habitué à ce genre  de manœuvre d’équilibre républicain, n’est-ce pas ?

 

Vendredi 7 mars : Figaro de Mr Serge DASSAULT

A la une, on a « Chômage : le taux le plus bas depuis 25 ans »

Le chiffre de janvier du Ministère de l’Economie n’apparaît pas.

Quant à l’incompétent ministre Christine LAGARDE qui semble ignorer ce que son ministère publie, elle croit bon (par honnêteté intellectuelle ?) de souligner (un trait d’esprit peut-être ?) que « les esprits chagrins s’accordent à conclure qu’il s’agirait d’emplois dégradés ». 

Que le journal de DASSAULT, un ami du Président ubiquiste SARKOZY DE NAGY BOCSA, soigne le bilan de la majorité présidentielle, on est dans l’ordre normal des choses, n’est-ce pas ?

 

Vendredi 7 mars : Libération de Mr de ROTSHILD

A la une (encore plus visible qu’au Figaro) : « Chômage : la France au plus bas depuis 1983 »

Libération se voulant un journal d’opposition constructive, il nous inflige 2 pages pleines (6 et 7) où il ressort que :

« Chômage : un chiffre qui tombe à pic » ;

« 1 ce chiffre est-il fiable ? Les chiffres du chômage sont aujourd’hui clarifiés. » ;

« 2 Moins de chômeurs, ou plus de travailleurs précaires ? Le chômage a baissé en 2007. Et les créations d’emploi ont explosé, c’est un fait (…) » ;

« 3 D’où viennent les créations d’emploi ? » ;

« 4 La démographie explique-t-elle cette baisse ? La pyramide des âges n’explique pas à elle seule l’amélioration du marché du travail. » ;

« 5 Le traitement social a-t-il eu un impact ? Statistiquement, les stages, emplois aidés et autres préretraites (…) n’ont pas eu, ces dernières années, d’incidence significative (…). » ;

« 6 La tendance va-t-elle se prolonger ? Malgré le ralentissement (…) l’économie française devrait rester créatrice d’emplois (…) »
Et noyer dans le texte, les données officielles du ministère apparaissent enfin.
 

Personnellement, nous trouvons l’article de Libération « plus vendeur » pour la majorité présidentielle.

A 2 jours des élections municipales, Libération apporte un soutien efficace (pagination plus importante que dans le Figaro ; arguments plus élaborés) à la propagande sarkozyenne.

 
Mais le propriétaire de Libération Mr DE ROTSHILD, un ami du Président ubiquiste SARKOZY DE NAGY BOCSA, servi par un Laurent JOFFRIN bien connu au Siècle et à l’ex Fondation Saint Simon (repaires de la pensée unique), n’y verra aucune objection : d’ailleurs il ne se mêle pas de la ligne politique du journal, c’est bien connu.

 

Concluons par ceci :

les sondages (des RG par exemple) ne doivent pas être fameux pour la majorité présidentielle ;

dans les moments politiques cruciaux, LIBERATION vaut le FIGARO.

 

Alexandre Anizy

Publié dans Notes politiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :