Manuel VALLS devient ce qu'il est

Publié le par Alexandre Anizy

Après notre note du 23 juillet 2007, nous revenons sur le cas du franc mac Manuel VALLS qui publie un livre titré « Pour en finir avec le vieux socialisme … et être enfin de gauche » (Robert Laffont, 19 €). Comme on le voit, VALLS s’adonne toujours à l’auto - certification. Il ne cesse de nous dire qu’il est de gauche : faut-il le croire pour autant ?

Piochons dans ces propos d’un même tonneau.

« L’immigration doit être réussie, donc contrôlée – l’idée de quotas par professions ne m’indigne pas. »
Le Président ubiquiste SARKOZY DE NAGY BOCSA le pense aussi.

« J’accepte une part de financement par l’épargne et le secteur privé, pour financer nos retraites – ou la dépendance. »
Le Président ubiquiste SARKOZY DE NAGY BOCSA le pense aussi.

« Aujourd’hui, on vit dans un dogme et un mythe, celui du libre accès à la fac et du refus de la sélection. En fait, on a la sélection par l’échec … »
Le Président ubiquiste SARKOZY DE NAGY BOCSA le pense aussi.

« On peut assouplir les règles de licenciement. Mais à condition de mettre en place la sécurité sociale professionnelle (…) je crois que la dérégulation se fera. »
Le Président ubiquiste SARKOZY DE NAGY BOCSA le pense aussi.

 
Le franc mac Manuel VALLS veut « aider à concilier la gauche avec la pensée libérale ». C’est normal, puisque ce monsieur souffre d’un déficit de pensée : il n’a pas encore compris qu’une gauche libérale est un oxymore. Ses références se limitent aux démocrates américains de l’ère CLINTON, aux travaillistes anglais de l’ère BLAIR : son effort intellectuel est faiblard.   

Le franc mac Manuel VALLS a présenté son livre notamment dans le Point, où il apparaît en photo : le jaune de sa chemise et de sa cravate lui va si bien. A notre avis, quand le Président ubiquiste SARKOZY DE NAGY BOCSA lui a proposé de le rejoindre, VALLS aurait dû accepter.

 
Manuel VALLS vient de découvrir Georges CLEMENCEAU, un politique qui utilisait l’armée contre les grévistes : à cette aune, Jules MOCH avec ses CRS est un enfant de chœur. Face à Jean JAURèS, le franc mac Manuel VALLS « assume [sa] préférence pour le Tigre. » 

Découvrira-t-il bientôt Pierre LAVAL ? (Qui comme CLEMENCEAU débuta sa carrière politique à gauche toute …)

 

Alexandre Anizy

Publié dans Portraits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :