Les poulets chlorés américains nous envahiront-ils ?

Publié le par Alexandre Anizy

Depuis 1997, il est interdit d’importer en Europe des volailles américaines traitées (dioxyde de chlore, chlorure de sodium acidifié, phosphate trisodique, acides peroxydés). Mais en 2005, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) concluait à l’absence de risque toxicologique lié à l’utilisation de ces produits chimiques.

Et voilà la Commission Européenne qui revient sur le sujet sous la pression américaine : c’est le commissaire à l’industrie Günter VERHEUGEN qui s’investit beaucoup sur le projet de règlement présenté par la Commission le mercredi 28 mai.
Malgré le refus de 21 ministres européens de l’agriculture la semaine précédente, dont le français Michel BARNIER et l’allemand Horst SEEHOFER.

On peut s’interroger sur les raisons du forcing de la Commission : les ministres n’auraient-ils plus aucun pouvoir ? Le degré de sincérité des ministres qui se disent opposés aujourd’hui, mais demain ?

On peut vraiment s’interroger sur le forcing de la Commission, quand on sait que des unions de consommateurs européens affirment que « la politique européenne basée sur (…) l’utilisation de mesures d’hygiène de l’étable à la table a fait ses preuves et s’est révélée plus efficace pour réduire la contamination, notamment par la salmonelle. »

 
Il paraît que le projet n’aboutira pas en l’état … ce qui laisse entendre qu’il en restera bien quelque chose. A Bruxelles, les hypocrites ne sont pas ceux à qui l’on pense. 

 
Alexandre Anizy