La métaphore d'Henri BAUCHAU

Publié le par Alexandre Anizy

Henri BAUCHAU a écrit un roman, « le boulevard périphérique » (Actes Sud 2008, 255 pages, 19,50 €), où la mort est omniprésente : on y parle donc de la vie, semblable à une roue de loterie.

L’auteur a mis tant de choses dans son livre que le lecteur cherche en vain un sens général à ce maelström de figures symboliques. Sur ce boulevard, nous ne savons pas quelle porte emprunter.

Dans l’œuvre d’Henri BAUCHAU, ce livre est un mauvais tronçon.


Alexandre Anizy

Publié dans Notes culturelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :