La bataille de Patrick RAMBAUD

Publié le par Alexandre Anizy

En 1997, Patrick RAMBAUD obtient le prix Goncourt pour « la bataille » (Grasset, 302 p., 108 FRF). Il a poursuivi dans la veine napoléonienne. 

On a bien senti que ce sujet était une passion pour l’auteur, mais le compte n’y est pas : comme le style est plat, on ne vit pas la bataille, ni sur le plan militaire ni sur le plan humain.

La futilité caractérise le travail de Patrick RAMBAUD.
C’était déjà le cas au temps de l’hebdomadaire « Actuel », en 1970.  

 
Alexandre Anizy

Publié dans Notes culturelles