Un polar signé Richard HUGO

Publié le par Alexandre Anizy

Il paraît que Richard HUGO (poète réputé, avant tout) faillit obtenir le prix Pulitzer pour son polar « la mort et la belle vie » (en poche 10/18). Comme c’est le seul roman qu’il a publié, il est devenu une référence.

 

D’autant plus qu’en animant un atelier d’écriture à Missoula (Montana), il a eu parmi ses étudiants James Welch, James Crumley, etc.

 

Dans ce roman au style maîtrisé, on a donc le Montana et la Californie en toile de fond, un policier dont le caractère est bien ciselé, une intrigue complexe. Du bon travail.

 

Alexandre Anizy

Publié dans Notes culturelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :