Le socialiste HUCHON et le profiteur SARKOZY de NAGY BOCSA

Publié le par Alexandre Anizy

Le Président du Conseil Régional Ile-de-France s’appelle Monsieur Jean-Paul HUCHON (ancien Directeur de Cabinet de Michel ROCARD : vous vous souvenez, le monsieur de la 2ème gauche, plus moderne, plus morale, etc.) : il vient d’être condamné le 20 février par le Tribunal Correctionnel de Paris à six mois de prison avec sursis, 60 000 euros d'amende et un an de privation de ses droits civiques et civils – c'est-à-dire d'inéligibilité – pour "prise illégale d'intérêt". Il a fait appel de cette décision.

Le maire de Neuilly Nicolas SARKOZY de NAGY BOCSA a profité d’une remise exceptionnelle et de travaux gratuits  d’aménagement lors de son achat d’un duplex sur l’île de la Jatte en 1997 (à Neuilly).  Voir notre article  "... et le diamant".

Malgré les pièces très sérieuses figurant dans le dossier du Canard enchaîné, malgré l’incapacité à ce jour du sieur SARKOZY de NAGY BOCSA à apporter une offre de preuves qui étayeraient ses démentis confus sur ces cadeaux (les factures, monsieur, les factures !), le Parquet de Nanterre n’a déclenché aucune enquête sur cette affaire.

 
Le Conseil Régional IDF, qui est actionnaire minoritaire de la SEM 92 qui a vendu les terrains de Neuilly au promoteur de SARKOZY de NAGY BOCSA, est juridiquement fondé à saisir un juge d’instruction. A ce jour, rien n’est entrepris.

 
Pourquoi cette inaction ? L’hypothèse ci-dessous n’est pas « impensable ».

Il n’est pas absurde en effet d’imaginer que le Président socialiste du Conseil Régional IDF Jean-Paul HUCHON protégerait le profiteur SARKOZY de NAGY BOCSA en ne portant pas immédiatement plainte avec constitution de partie civile : le candidat SARKOZY de NAGY BOCSA, s’il est élu, propose de faire passer une réforme en juillet 2007 qui aurait l’avantage de rendre irrecevable un dépôt de plainte sur l’affaire immobilière en or de Monsieur SARKOZY de NAGY BOCSA.

La contrepartie de l’indécision ou de ce temps de réaction étrange de la part du Conseil Régional IDF présidé par le socialiste Jean-Paul HUCHON ne serait-elle pas une promesse du candidat SARKOZY de NAGY BOCSA à veiller à ce que le procès en Appel finisse dans de meilleures conditions pour Monsieur HUCHON, i.e. une condamnation beaucoup plus douce voire l’innocence ?    

 
Ce n’est qu’une hypothèse bien sûr. Dans notre beau pays, sa réalisation est hautement improbable : chacun sait que nous ne vivons pas dans une République bananière.

Alexandre Anizy