"citoyens clandestins"

Publié le par Alexandre Anizy

Pour se détendre, en ce dimanche 22 avril 2007 qui restera peut-être dans les annales, nous parlerons du livre de DOA (série noire Gallimard 2007, 696 pages, 20€).

Du grand art dans une construction romanesque ne nécessitant qu’un style sobre et efficace.

De par sa densité, ce thriller nous fait penser aux « racines du mal » de DANTEC : le brio stylistique en moins, la structure minutieuse en plus.

Un seul conseil à cet auteur talentueux : changez de pseudo !
Alexandre Anizy

Publié dans Notes culturelles