KENNEDY Douglas le charme discret de l'Amérique

Publié le par Alexandre Anizy

Comme tout écrivain américain de qualité, Douglas KENNEDY vit en Europe (Londres et un peu de Paris), après un passage à Dublin. Depuis quelques temps, il nous est d’autant plus précieux que c’est un auteur sans éditeur aux USA : nous nous devons de le cajoler, car il le mérite bien de toute façon.

Puisqu' on parlait beaucoup de lui dans les milieux bien informés, nous décidâmes de le découvrir en commençant par son 1er livre, dont le titre est « cul-de-sac » (folio policier n° 421, avril 2006) : c’est une sorte de huis clos dans le bush, mais nous sommes loin de Arthur UPFIELD. De l’originalité et un bon travail.

Avec « les charmes discrets de la vie conjugale » (édition Belfond, septembre 2005, 21€), il a changé de catégorie bien sûr. L’originalité et la construction romanesque minutieuse se sont affirmées : le rythme est juste, la profondeur psychologique des personnages s’est étoffée … et le plaisir de lire est au rendez-vous.

Comme il vient de publier « la femme du Vème », vous pouvez goûter à un de ses précédents livres pour la mise en bouche : vous choisirez la toile de fond en fonction de votre envie du moment.

Alexandre Anizy

Publié dans Notes culturelles