Le premier roman de Louis CARZOU

Publié le par Alexandre Anizy

On ne parle pas beaucoup des premiers romans en général. Notre note sur Orhan PAMUK nous a remis en mémoire celui de Louis CARZOU.

Nous avons eu le plaisir de discuter avec cet auteur au Salon du Livre du Touquet : c’est un homme courtois, d’origine arménienne, qui a la nostalgie de l’Orient lorsqu’il présente le merveilleux visage d’une mosaïque. Il travaille comme rédacteur en chef adjoint chez LCI : personne n’est parfait.

Son roman « la huitième colline » (éditions Liana LEVI 2006, 171 pages, 17 €) repose sur une construction solide et non linéaire : une histoire de famille s’appuyant sur le drame arménien, avec un personnage central bien cadré. Le style est soigné, ce qui rend la lecture agréable malgré la gravité du sujet historique.

Pour ceux qui ignoreraient tout du génocide arménien, ce roman pourrait aussi faire office d’un modeste préambule.

Alexandre Anizy

Publié dans Notes culturelles