James ELLROY un maître du polar

Publié le par Alexandre Anizy

Puisque nous avons parlé de sa compagne Helen KNODE, il serait incongru d’ignorer le grand James ELLROY, qui est incontestablement passé maître dans l’art de ciseler ses polars.

Chez ELLROY, vous ne trouverez pas de déchets : tout vaut le détour. Mais comme le temps nous est compté à tous, ceux qui ont un peu fréquenté le bonhomme seront unanimes pour vous recommander 2 livres : « L.A. confidential » et « le dahlia noir » (en Rivages poche).

Vous y découvrirez la quintessence de James ELLROY.

Alexandre Anizy

Publié dans Notes culturelles