Benazir BHUTTO va rentrer au Pakistan

Publié le par Alexandre Anizy

Dans la série des personnes qui ont franchi la ligne blanche, on ne pouvait pas rater Benazir BHUTTO, 1ère femme ayant dirigé un pays musulman.

Fille du dirigeant Ali BHUTTO, éduquée à Oxford comme il se doit, elle devint Premier Ministre le 1 décembre 1988.
Ensuite, rien de glorieux, si ce n’est un parfum entêtant de corruption : elle fut 2 fois condamnée.
Pour échapper à une condamnation, elle fuit à l’étranger pour un exil doré à Londres et aux Emirats arabes unis.

Son pire ennemi politique (ces gens, qui se connaissent, ne se massacrent pas, pour paraphraser Paul VALéRY), le général  Pervez MUSHARRAF, lui-même en difficulté politique actuellement, vient de se rabibocher avec le clan BHUTTO : la dame amnistiée va pouvoir rentrer.

Les affaires reprendront … et ce ne sera pas au profit des Pakistanais.

Alexandre Anizy