De nos jours les PDG incompétents prennent la porte avec le jackpot

Publié le par Alexandre Anizy

C’est désormais une règle dans l’Europe libérale ouverte à tous les vents : les PDG incompétents quittent l’entreprise avec le jackpot, parce qu’ils se sont constitués le magot en signant un contrat avantageux à leurs arrivées et/ou pendant leurs règnes.

 
En France, par exemple, nous connaissons Noël FORGEARD.
Aux Pays-Bas, par exemple, ils ont Rijkman GROENINK, le PDG démissionnaire d’ABN Amro.

 
Voici ce qu’en pense Jacques TEUWEN (leader du syndicat de cadres De Unie) : « Je ne cesserai pas de le dire : Rijkman GROENINK est un voleur. Tous les ans, depuis qu’il est PDG, nous avons vu augmenter les parts en actions des membres du conseil d’administration. »

Jacques TEUWEN précise sa pensée :
« Au Japon, quand un haut responsable commet une erreur, il se fait hara-kiri. Chez nous, c’est le contraire. Plus gros sont les voleurs, moins ils semblent éprouver un quelconque sens de l’honneur. »

 
La morale, l’honneur : ce sont des pilules dont on gave les petites gens. Les riches en sont dispensés.
Qu’en pense Arnaud LAGARDERE ?

                                  
Alexandre Anizy