Eric ZEMMOUR et l'antiracisme

Publié le par Alexandre Anizy

Ayant été l’objet d’une attaque en règle par Dominique SOPO, le Président de SOS Racisme, Eric ZEMMOUR a répondu intelligemment et ironiquement dans le même journal vespéral en date du 12 octobre 2007. Leur différend ne nous intéresse pas dans le détail bien évidemment.

Mais nous retenons deux choses du papier d’Eric ZEMMOUR intitulé « Immigration : le réel interdit ».

La première est : « L’antiracisme fut le rideau de fumée qui occulta la soumission socialiste aux forces libérales. Les antiracistes ont avec la finance internationale un point commun essentiel : le refus des frontières. (…) Idiots utiles du capitalisme. »

Faisons œuvre utile en rappelant quelles sont les 2 personnes qui ont joué un rôle important lors de la création de cette association : Julien DRAY, Harlem DéSIR.
Nous ne nous étonnerons donc de rien dans le futur.

La seconde est : « Lors de la présidentielle, on a vu à l’œuvre un terrifiant vote ethnique, comme l’a justement noté Jérôme Jaffré (le monde du 8 juin) : 94 % des électeurs qui se disent musulmans ont voté Ségolène ROYAL ; 77 % de ceux qui se disent catholiques pratiquants ont voté Nicolas SARKOZY. »

Ce qui est terrifiant, c’est que ce vote ethnique sera forcément trahi, parce qu’aucun candidat n’a prétendu défendre une quelconque ethnie.

 
D’autres désillusions en perspective au royaume de France.

 
Alexandre Anizy

Publié dans Notes générales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :