De la qualité chez Juli Zeh

Publié le par Alexandre Anizy

 

Juli Zeh, avocat de formation, a très vite commencé à écrire, son Spieltrieb (fort malencontreusement traduit¹ chez Actes Sud par la fille sans qualité – collection Babel, septembre 2008, 659 pages, 11,50 €) lui ayant donné une notoriété internationale à 30 ans.

 

Incontestablement, Juli Zeh sait écrire. Mieux que ça : elle a du style. Mais elle a aussi le défaut de sa profession initiale : le bavardage. A notre avis, un tiers du livre pouvait nous être épargné.

 

 

Alexandre Anizy

 

 

 

(¹) : littéralement, c'est « enjouement ».