En France sarkozyenne : projet de vente de FTP à prix d'amis

Publié le par Alexandre Anizy

Des documents confidentiels du Conseil d'administration de France Télévision ont pu être mis en ligne par le site Mediapart : on y découvrait que la régie publicitaire (FTP) de France Télévision allait être vendue aux sociétés Financières Lov (une société de Stéphane Courbit, un ami du Fouquet's de Nicolas Sarkozy de Nagy Bocsa) et Publicis (Président du Conseil de surveillance : la milliardaire réactionnaire Elisabeth Badinter, en tant qu'héritière du fondateur et actionnaire majeur), pour la modique somme de 2,6 millions d'euros.

Et non pas 20 millions, comme le prétendaient les futurs acheteurs, puisque la trésorerie nette de FTP s'élevait à 13,4 millions d'euros.


Bien sûr, France Télévision et FTP ont tenté au tribunal de faire retirer au plus vite les documents confidentiels étalés sur la place publique. Peine perdue : elles ont été déboutées et condamnées à payer 3.000 euros à Mediapart.


Le vrai prix ayant été éventé, on peut se demander si cette vente sera conclue. Si elle se réalise aux conditions prévues, dans les affaires on appelle ça un prix d'amis.



Alexandre Anizy