François Fillon est-il républicain ?

Publié le par Alexandre Anizy

Vous savez que les députés ont la possibilité de poser des questions écrites au gouvernement (un ministre en particulier, ou au premier d'entre eux) : vous en entendez lors de la fameuse séance du mercredi. Le 4 août 2009, le socialiste François Loncle en a déposé une à l'attention de François Fillon : elle reste sans réponse à ce jour.

 

Dans la Vème République, il est dit que la personne interrogée a deux mois pour répondre. Passé ce délai, la question est publiée en tête du fascicule hebdomadaire du Journal Officiel (JO) qui comporte les réponses des ministres. Au bout de 3 mois, la question toujours sans réponse est publiée au JO sous l'en-tête du ministre. Existe aussi la procédure des questions signalées : les présidents de groupe (à l'Assemblée) choisissent chaque semaine quelques questions ; jusqu'à ce jour, les ministres interrogés ont toujours respecté l'engagement de répondre dans les 10 jours.

 

Sauf François Fillon.

 

Alors, quelle est donc la question du député Loncle ?

Il demande au Premier Ministre Fillon d'une part si c'est lui qui dirige l'action du gouvernement (art. 21 de la Constitution) et si c'est toujours le gouvernement qui détermine et conduit la politique de la nation (art. 20 de la Constitution), ou bien les 2 fonctionnaires de l'Élysée, Claude Guéantet Henri Guaino, qui se permettent d'annoncer ou de commenter les décisions politiques du gouvernement. D'autre part, dans la mesure où c'est toujours la Constitution qui prévaut dans ce pays, Loncle demande au Premier Ministre s'il veut bien ordonner à ces deux énergumènes sans légitimité populaire de cesser leurs interventions médiatiques.

 

Le comportement du Premier Ministre montre 3 choses :

  • François Fillon se couche devant 2 fonctionnaires, localisés à l'Élysée ;

  • François Fillon ne respecte pas les règles d'usage de la Vème République ;

  • François Fillon offense un représentant du Peuple en ne répondant pas.

Posons par conséquent une autre bonne question : François Fillon est-il vraiment républicain ? (au sens donné par Jacques Rancière dans « la haine de la démocratie » : lire notre note éponyme)

 

 

Alexandre Anizy

 

Publié dans Notes politiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :