Ignorer Isabelle Mestre

Publié le par Alexandre Anizy

 

« L'arpenteuse » (Mercure de France, décembre 2007, 112 pages, 12 €) est le premier roman d'Isabelle Mestre.

Il débute mal :

« « Remonte vers la ville, c'est ta première conquête. »

Marguerite a froid. La rue est sale. Les choses sérieuses commencent. ».

 

Il se poursuit de travers, en perdant l'attention du lecteur, et il s'achève piteusement :

« J'ai ma tête, vous savez. Que reste-t-il à dire ? Je veux bien vous le dire. » (p.112)

 

Nous aussi : internautes fidèles ou de passage, ne parcourez pas cette prose.

 

 

Alexandre Anizy

 

Publié dans Notes culturelles