La France moisie s'enhardit

Publié le par Alexandre Anizy

 

La réhabilitation de Louis Renault serait-elle en bonne voie ? Alors que la famille avait passé avec la Régie un accord en 1947 qui lui restituait toute la fortune personnelle en effaçant des dettes, elle veut maintenant revenir sur cette convention en réclamant devant le tribunal de grande instance de Paris la réhabilitation et l'indemnisation du préjudice matériel et moral dû à la nationalisation. Or, comme le rappelle l'historienne Annie Lacroix-Riz, « on dispose d'énormément de sources sur la nature de la collaboration de Louis Renault ». Mais pour la Cour d'Appel de Limoges, le 13 juillet 2010, ce n'est pas suffisant, puisqu'elle a condamné le Centre d'Oradour-sur-Glane à retirer une photo du collabo entre Hitler et Göring.

Les juges vont-ils réécrire l'Histoire à coups de jugements saugrenus ?

 

Dans une note précédente,

http://www.alexandreanizy.com/article-28223794.html ,

nous évoquions les efforts déployés par les sieurs Jamet et Fernandez pour expliquer le naufrage politique de leurs pères : pathétiques.

 

Philippe Bilger, avocat général à la cour d'Appel de Paris et fils d'un collabo notoire, a pris sa plume pour vilipender le procès de Robert Brasillach, cette crapule nazie (lire http://www.alexandreanizy.com/article-15227157.html ) . Il s'était déjà fait remarquer avec son article du 17 mars 2010 à propos de l'affaire "Zemmour et les délinquants Noirs ou Arabes", ou bien ses propos ambigus sur l'antisémitisme lors du procès des "Barbares" (selon Richard Prasquier).

 

Un vent favorable gonfle les voiles de la Marine, n'est-ce pas ?

 

 

Alexandre Anizy