La propriété de Carole Martinez

Publié le par Alexandre Anizy

 

Avec « du domaine des Murmures » (Gallimard, juin 2011, bouquinel), Carole Martinez nous gratifie d'une histoire merveilleuse, i.e. pleine de bizarreries des temps anciens. Elle a peaufiné son expression de sorte que le lecteur baigne dans les eaux troubles des croyances médiévales.

Sommes-nous pour autant ébahis par l'ouvrage ? Que nenni !

 

Carole Martinez est en train de s'enfermer dans une tour d'écriture, d'où elle n'émettra périodiquement qu'un produit réservé à un public de jouvencelles, attardées ou non. Dommage.

 

 

Alexandre Anizy