Notre voeu pour Ramon Diaz-Eterovic

Publié le par Alexandre Anizy

Modestement mais avec la passion d’un aficionado, nous souhaitons contribuer en France à la découverte de Ramon Diaz-Eterovic. Aujourd’hui nous vous recommandons le deuxième vœu (éditions Métaillié, 2013, en livrel au prix exorbitant de 11,99 €)

 

Dans cet opus, Heredia part à la recherche de deux vieillards : un inconnu et son père. La quête sera difficile pour les deux fils. Mais une lueur d’espoir traverse l’ouvrage, puisque Griseta revient progressivement dans le cercle intime du détective privé.

 

Bien sûr, nous rappelons que l’important, chez Ramon Diaz-Eterovic, c’est le style, c'est-à-dire une vision de la société chilienne exprimée dans un phrasé doucereux et chaloupé.

 

Por favor, exaucez notre vœu ! Faites grimper Ramon Diaz-Eterovic dans les palmarès de vente.

 

 

Alexandre Anizy