Pour un Rom, Martine Aubry vaut bien Sarkozy de Nagy Bocsa

Publié le par Alexandre Anizy

En juillet, sur les terres dont elle a héritée politiquement (la fille de Jacques Delors n'a jamais eu d'effort à faire dans sa carrière), Martine Aubry avait demandé l'expulsion de Roms.

Pour un Rom, Martine Aubry vaut bien Sarkozy de Nagy Bocsa.

Pour quelques citoyens français aussi, à tous les égards.

 

 

Alexandre Anizy

 

PS :

on comprend le silence embarrassé de la dame durant le mois d'août ;

on voit bien la perversité du pouvoir, qui ne pouvait pas ne pas ignorer la demande d'expulsion formulée par Martine Aubry.

 

Publié dans Notes politiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :