Traité Merkozy : le bloc munichois PSUMP livre la France à l'Union Allemande

Publié le par Alexandre Anizy

 

Aujourd'hui à l'Assemblée Nationale, il se trouve un bloc majoritaire, que nous appellerons PSUMP par commodité, pour voter le Traité dit Merkozy, que le président culbuto molletiste Hollande n'a juridiquement pas modifié d'un iota, comme l'a reconnu le factotum Ayrault. La France est maintenant à la merci de fonctionnaires bruxellois qui n'ont de compte à rendre à aucun peuple : c'est pourquoi nous affirmons que l'économie communiste de marché¹ a progressé d'un grand bond dans l'Union Allemande.

 

Une fois le texte voté, après ce « lâche soulagement », les 2 composantes du bloc munichois vont reprendre le spectacle des querelles feintes, puisqu'il leur faut maintenir l'illusion de deux projets politiques distincts.

 

 

Alexandre Anizy

 

(¹) : lire notre note sur ce concept.

 

 

 

Publié dans Notes politiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :