Un avant-goût de Danilo KIS

Publié le par Alexandre Anizy

Avec le récit intitulé « chagrins précoces » (Mille et une nuits, mars 2003, 125 pages, 10 € ; ou bien en Folio Junior), vous aurez un aperçu du talent de Danilo Kis (prononcer Kich).

Prises au hasard, puisque tout est dans tout, voici les deux premières phrases de l’histoire du pré à l’automne :

« Les artistes de cirque, les « athlètes » et les montreurs d’ours sont partis, l’automne touche à sa fin. Là, dans le petit champ, le rebut du Comte, comme on l’appelle, il ne reste plus que les traces de leur passage, le sol tassé et les herbes piétinées. » (p.47)

 

Danilo Kis a sous-titré son ouvrage « pour les enfants et pour les raffinés » : humour et ironie du bonhomme. Il n’empêche que vous retiendrez le style.

 

 

Alexandre Anizy