Vivent les bouquels !

Publié le par Alexandre Anizy

Commençons par nommer joliment la chose : à la place du groupe nominal « livre numérique (ou électronique) », nous préférons « le bouquel » - un nom qui sent bon la variété -, car nous souhaitons réserver exclusivement le mot « livre » au support papier d'un texte.


Venons-en au fait. Hier soir, nous avons pu tester une liseuse (la dernière version d'un jouet apprécié par tous les enfants), en parcourant une bibliothèque virtuelle de 100 bouquels (Dumas, Sand, Hugo, Balzac, etc. … et même Proust !). Le bilan de cette expérience se résume ainsi : simple dans son utilisation, réussie quant au confort de lecture, pratique par sa taille.

Espérons que tous les enfants du monde prendront goût à la lecture grâce à ce cheval de Troie introduit dans leur univers de jeux.


Mais quelle que soit la liseuse, que vivent les bouquels !


Alexandre Anizy