Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

753 articles avec notes culturelles

Jo NESBO un autre polar venu du froid

Publié le par Alexandre Anizy

Après le suédois Henning MANKELL, nous fûmes envahis par d’autres auteurs nordiques. Parmi ceux-là, il convient de conforter l’écho favorable que Jo NESBO reçoit à chaque nouvelle parution en France.

Nous l’avons découvert avec l’excellent « homme chauve-souris » (folio n° 366), le 1er roman de la série des « Harry Hole », qui se passe curieusement en Australie. Du très bel ouvrage.

Si « rue sans souci » (éditions GAÏA) nous a renforcé dans l’idée que nous avions affaire avec un auteur talentueux, « les cafards », 2ème de la série (folio n° 418), nous le confirme.

 
Alexandre Anizy

Elections Présidentielles : hommage à BéRANGER

Publié le par Alexandre Anizy

C’est un jour particulier : ces moments de l’Histoire où les choses peuvent basculer. Du moins il nous plaît de le penser, car sinon il faudrait se résoudre à croire que nos vies seraient déjà tracées dès le début de la partie.
Ce qui n’est pas envisageable.

Depuis hier, une chanson de François BéRANGER nous est revenue en mémoire et nous la chantonnons en faisant la vaisselle ou sous la douche :

« Tous les 7 ans et même parfois avant
On a droit au grand carnaval
Au carnaval de la magouille
Au grand défilé des embrouilles
(…) magouille blues magouille blues (…) »

C’était dans son album « le monde bouge » : il nous contait à sa manière directe et incisive les élections présidentielles de 1974. Mais il serait choquant de réduire François BéRANGER à cette chanson virulente. Dans cet album cité, on trouvait aussi « département 66 », qui évoquait en quelques minutes la solitude des ruraux, la désertification des campagnes.

La 1ère chanson de François BéRANGER que nous ayons entendue, c’est « tranches de vie » : un texte dont la légèreté vient adoucir la pesanteur des drames vécus. La chanson de BéNABAR « l’agent immobilier » ou bien « laisse béton » de RENAUD, à des degrés divers, nous font penser à « tranches de vie ».

François BéRANGER est mort il n’y a pas si longtemps. Il nous arrive de regretter comme aujourd’hui qu’il ne soit pas là pour « participer au présent » (1).

 
Alexandre Anizy

(1) « participe présent » : chanson et titre d’un album.

"citoyens clandestins"

Publié le par Alexandre Anizy

Pour se détendre, en ce dimanche 22 avril 2007 qui restera peut-être dans les annales, nous parlerons du livre de DOA (série noire Gallimard 2007, 696 pages, 20€).

Du grand art dans une construction romanesque ne nécessitant qu’un style sobre et efficace.

De par sa densité, ce thriller nous fait penser aux « racines du mal » de DANTEC : le brio stylistique en moins, la structure minutieuse en plus.

Un seul conseil à cet auteur talentueux : changez de pseudo !
Alexandre Anizy

<< < 10 20 30 40 50 60 70 71 72 73 74 75 76