Geoffroy Roux de Bézieux et les salauds de patrons

Publié le par Alexandre Anizy

            Issu de la vraie noblesse (échevin de Lyon en 1769), Geoffrey Roux de Bézieux viole le confinement en toute impunité (Ouest France, 25 mars 2020, 19h01). Est-ce que ce type est sérieux et honnête quand il parle ?

 

 

            Il faut vous dire que, chez ces gens-là, l'intérêt général n'est qu'une autre façon d'assujettir la populace pour leurs comptes personnels : Sire Geoffroy, patron irresponsable du MEDEF, ne vient-il pas de poser la question du prolongement des mesures antisociales décrétées grâce au confinement ? Les 35 heures aux oubliettes, c'est "pour le redressement de la France", bien entendu...  

 

            En 2007, cet énergumène publiait un livre titré Salauds de patrons (lire ici ). Avec le temps, il s'est relâché.

 

 

Alexandre Anizy