Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Hisser le pavillon de William Elliott

Publié le par Alexandre Anizy

            Au Touquet, il n'y a qu'une étoile : William Elliott.  

 

 

            Après avoir passé un agréable moment et savouré des plats de haute tenue au restaurant du Westminster, on se demande pourquoi les experts ne passent pas l'établissement au niveau supérieur.

            Cette bégueulerie cacherait-elle un ostracisme à l'égard des gens du Nord ? Dans ce cas, sûr que Bel-Ami jupitérien, maître ès relations publiques, y mettra le holà...

 

            Pour nous ce soir-là, le foie de canard rôti avec huitre Régis Borde, suivi d'un ris de veau excellemment présenté, trouvèrent une conclusion personnalisée dans un gâteau chocolat & fruits rouges. 

 

            Puisque William Elliott  a déjà sa brigade et la modestie des grands chefs, il manque une étoile à sa toque.

 

 

 

Alexandre Anizy

 

Sous Jane Harper exactement

Publié le par Alexandre Anizy

            La canicule, précisément.

 

 

            Les éditions Kero viennent de sortir Canicule (janvier 2017, livrel à 14,99 € - trop cher !), le premier polar de l'anglo-australienne Jane Harper : une architectonique béton, un style travaillé. Que demander de plus ?

 

 

 

 

Alexandre Anizy

Avec Michael Connelly le dernier Gérard Laveau

Publié le par Alexandre Anizy

            Il n'est jamais trop tard pour découvrir.

 

 

            Gérard Laveau a décidé d'achever le cycle des enquêtes du détective Amer dans un opus de bonne facture : L'ogre de la plage (éditions du Net, juillet 2017, 20 €). Il vaut bien le Michael Connelly : Jusqu'à l'impensable (Calmann-Lévy, juin 2017, 21,90 €).

 

 

 

 

Alexandre Anizy