Le Glasgow de Morrow chez Denise Mina

Publié le par Alexandre Anizy

Parfois il faut accepter des questions sans réponses, comme par exemple "pourquoi découvrir seulement maintenant l'écossaise Denise Mina", en se disant que l'essentiel est d'être enfin tombé sur un de ses polars : Des Dieux et des bêtes (Le Masque, octobre 2014, le livrel à 15,99 € - trop cher !). Elle taille un kilt à l'Ecosse : son Glasgow fétide vaut l'Edimbourg brumeux de Ian Rankin.

Rien n'est mini chez Mina.

Alexandre Anizy