Un café maison de Keigo Higashino

Publié le par Alexandre Anizy

 

Fort le café maison de Keigo Higashino ! (Actes Sud, 2012, livrel de 256 pages, traduit du japonais par Sophie Refle)

L'auteur parvient à nous intéresser à son histoire somme toute banale (empoisonnement à l'arsenic) grâce à un découpage rythmé qui maintient l'envie de savoir, même et surtout quand il s'agit de pinailler autour du café, de son eau, etc., car le style sobre n'est pas l'attrait de ce bon polar nippon.

 

Le crime était presque parfait, mais l'énigme est résolue par des policiers qui osent penser l'impossible.

 

C'est une leçon que bien des experts et politiciens impuissants (¹) devraient méditer en ces temps de crise où rien n'est résolu.

 

 

Alexandre Anizy

 

(¹) : lire les notes ci-dessous

http://www.alexandreanizy.com/article-l-etat-va-encore-etre-taxe-par-la-famille-peugeot-renault-et-consorts-108441056.html

 

http://www.alexandreanizy.com/article-deja-la-debandade-pour-le-clan-hollande-108685561.html